Rayhana - l'univers

On parle ici de l'univers Rayhana

Rayhana - l'univers

Messagede Ayltaan » Jeu 28 Mai 2009 10:22

Posez vos quetsions sur l'univers de Rayhana la Terre de L'Ombre, sur les extensions déja sorties, les demandes de précisions, éclaircissements, etc, bref tout ce que vous voulez savoir.
Ayltaan
 
Messages: 141
Inscription: Jeu 28 Mai 2009 10:19

Re: Rayhana - l'univers

Messagede tof » Lun 3 Aoû 2009 15:49

Bonjour à tous,

je découvre l'univers depuis peu, il est excellent.
je l'ai choisi dans le but de faire évoluer une équipe dans un système Rolemaster.
au vu des dates sur le site, (j'y ai récupérer tout ce qui était possible), je me demandé si le projet avait avancé, d'autres Atlas ? aides de jeux, compléments ?
ou certains d'entre vous ont ils développer des contributions personnelles en cours de jeu, tout cela m'intéresse...
pour ma part si je développe quoi que ce soit je ne manquerai pas de le partager ici le plus humblement du monde sans prétention aucune que ce soit bon !
est-ce que certain d'entre vous on fait jouer avec le système Rolemaster dans ce monde, si oui quelles sont vos expériences...?

d'avance merci à tous,
essayons de faire vivre ce beau projet pour lequel l'auteur que je ne remercierai jamais assez à passé un temps fou...
tof
tof
 
Messages: 2
Inscription: Lun 3 Aoû 2009 13:08

Re: Rayhana - l'univers

Messagede Ayltaan » Mer 5 Aoû 2009 10:23

tout d'abord merci pour tes encouragements, cela fait toujours plaisir et oui effectivement j'y ai passé un temps fou :roll: .
A la base et lors de la creation du monde, il etait basé (je l'avous) sur les règles de rolemaster (que je maitrisais) plutot que sur celle d'Athala (ca c'est la partie de Clarn) que je n'avais que survolé ( de très haut), mais avec la possibilité de passer de l'un a l'autre asez facilement je pense. J'avais même envisager un temps de faire un systeme plus générique pour permettre de coller à d'autres jdr (pour toucher plus de monde). Et cela ce voit dans l'Atlas 1 d'ailleurs qui est moins "fantastique" et plus médieval. Et au fur et a mesure du développement j'ai eu des idées plus difficle a faire coller avec les règles de rolemaster (comme le principe des runes et de la magie). Donc finalement l'évolution du monde vers des règles spécifiques (Athala V3 en cours) est devenu plus évident même si l'utilisation avec rolemaster me parait tjs faisable.

Tu peux bien entendu proposé tout ce que tu veux et ce sera aevec plaisir que je l'intègrerai au monde si cela suis la ligne principale, mais je te rassure tout le monde est libre d'avoir sa propre ligne et ses propres envies de faire évoluer le monde comme il l'entend. Les propositions sont si rares... Une seule s'est concrétisée est a servie de base a la campagne 0103.

Pour ce qui est des developpements futurs : rien de prévu dans un avenir plus ou moins proche. beaucoup d'idées restent dans les cartons (enfin dans ma tête, et je ne dis pas que j'ai une tête en carton non plus :lol: ), mais je peux tjs repondre aux questions éventuelles sur les atlas existants ou les idées futures.

voila bon jeu a toi.
Ayltaan
 
Messages: 141
Inscription: Jeu 28 Mai 2009 10:19

Re: Rayhana - l'univers

Messagede tof » Mer 5 Aoû 2009 20:42

heureux de savoir que l'auteur en personne suit ce forum et qu'il réponde à mes post...
pour ce qui est des règles, je n'ai pas de problème, j'adapte Rolemaster pour coller au monde, j'ai beaucoup d'expérience dans le jdr, et pas de problème de ce côté là...
ce que je recherche c'est effectivement un monde riche, aussi bien historiquement, que culturellement, etc...
cela je le retrouve dans les doses qui me conviennent dans Rayhanna
j'ai récupéré les différents éléments sur le site, mais afin d'avoir une vision plus complète du monde je voudrai en savoir plus par exemple sur Orlan,Balavir,Baktal,Lanklaar et Sarn
en effet j'aimerai avoir une vision des plus larges possible sans forcement de détail, mais cela permet une approche globale pour la construction d'une campagne
donc si tu a toi même des éléments même "brut de décoffrage" (lieux, pnj's, historique, cultures...), je suis preneur et même prêt à peaufiner cela avec toi, pourquoi pas...
si tu as des cartes évidemment là je suis preneur, étant piètre dessinateur même pour ce genre de réalisations...
voilà j'espère que tu comprend bien mon approche et te remercie encore pour le travail et tes réponses...

une petite question plus précise, as tu développer le fameux ordre de combattants formés à l'origine par Myel Avgorn tant au niveau histoire originelle qu'actuelle, et où les situent-on ? s'ils ont un repère?

merci
tof

pour ce qui est de mon adaptation de Rolemaster, si cela t'intéresse je te ferais parvenir ma façon de procéder...
tof
 
Messages: 2
Inscription: Lun 3 Aoû 2009 13:08

Re: Rayhana - l'univers

Messagede Ayltaan » Jeu 6 Aoû 2009 09:04

toutes les infos sûres ont été écrites, et donc tu les as déja en main. Ce sont des lignes directrices plus ou moins grossières pour les régiosn que tu as cité, pour permettre de s'intégrer comme un tout dans ce qui a été écrit afin de ne pas trop faire pièce rattachée lors d'un développement futur éventuel. Ils me restent bien sur quelques idées non développées, ou des envies mais rien d'écrit en tout cas. Donc je dois pouvoir te repondre plus en détail sur un sujet donné ou une question que tu te poses par rapport à l'idée globale que j'ai. Pour une vision globale , je crois que les meilleurs éléments sont dans le codex.
Pour les cartes c'est pareil tout est déja en ligne.
La seule chose que je peux te dire c'est que normalement je prevoyais plus d'interaction avec Ombre dans lh'istorique futur et aussi la suite du réveil du dragon de l'atlas 2. Un point que j'aurai aimé aussi développer est la faille des chutes infinies en Pergis, un endroit ou la magie y est fortement perturbée.
Pour l'ordre de combattant (les Messagers d'Avgnor), il faudra que je me replonge un peu sur tout ca, de mémoire l'esprit qui les dirige est devenu maléfique donc une partie de l'ordre fait tout l'inverse de ce qu'il faisiat avant (dans le style fanatique). c'est eux qui sont résponsable de l'attaque en 257 (voir codex). Mais je crois me souvenir qu'une résistnace s'organise avec certains membres, mais je ne suis pas sur. Ils ont effectivement un repère au coeur du désert , je regarderais si je l'avais noté quelque part.
Pour l'adaptation de rolemaster , bien sur que ca peu etre interessant , on pourra le mettre sur le site au besoin.

Voila.
Ayltaan
 
Messages: 141
Inscription: Jeu 28 Mai 2009 10:19

Re: Rayhana - l'univers

Messagede Ayltaan » Jeu 6 Aoû 2009 10:31

je viens de retrouver des questions/réponses provenant de l'ancien forum que j'avais sauvegarder et qui peuvent peut etre te servir. Mais je te le livre tel quel, certaines choses sont depuis intégré aux atlas et légèrement modifiés voir carremment transformées :

Q : dans les temps à venir il y aura bien un atlas par grand royaume? notament pour pergis? orlan , baktal , balavir , lanklaar et sarn et une date de sortie.
R : effectivement, l’objectif est de créer un atlas par région, et donc pour Pergis, qui sera le suivant après Thurnagar, le quatrième étant certainement Orlan. Pour ce qui est de la sortie des autres atlas aucune date n'est définie pour l'instant. La masse de boulot à fournir pour sortir quelque chose de correct est énorme! Le maintien de la cohérence du monde ralenti aussi grandement l'ensemble. C'est pour cela que rien ne sortira avant un petit moment (sauf brusque inspiration de ma part!). Tous ce que je peux dire, c'est que pour l'instant le monde est orienté sur les événements touchant le nord du continent. Les prochains atlas seront d'abord des descriptions plus succintes des autres régions, ce qui sera aussi plus facile pour moi à réaliser.

Q : Comptez vous par la suite developper un peu plus les religions ou n y aura t il que daia et ghor?
R : Les deux principales qui s’affrontent sont Daïa et Ghor car les plus puissantes. Une partie de l’histoire du monde tourne autour d’eux. Mais il en existe de nombreuses autres (voir chapitre sur la religion dans l’atlas I, pour quelques exemples). Et il y a toujours la possibilité d’en créer d’autres (voir Origine : Magie dans la section download du site de Rayhana pour comprendre comment ils sont apparus et ce qui fait qu’il ne s’agit pas d’un panthéon classique comme dans beaucoup d’autres jeux).

Q : Existe t il des dragons sur rayhana? si oui sont ils des jaris? mutants peut etre? ou une caste guerriere de jaris?
R : En lisant l'atlas II v0.3, tu devrais déjà trouver une bonne part de réponse à tes questions.
Mais pour résumer :
- oui, il existe des dragons sur Rayhana (mais plus beaucoup, pour l'instant...).
- oui, ils sont d'origine jaris (que l'on appelle aussi draconide)
- ils sont une branche de l'évolution de la souche principale (constituée "d'habitants" d'Ombre) arrivée dans l'univers de rayhana il y a très longtemps (voir chronologie : Age de l'Avant).
- on peut plus ou moins les considérer comme une race mutante, puisqu'ils ont muté pour s'adapter à leur nouveau milieu (c'est le propre des races draconides).
- et dans les temps anciens, ils pouvaient être assimiler à une caste supérieure parmi les draconides, voir dirigeante.
- plus d'infos sur les dragons (passé et présent) seront données dans la version définitive de l'atlas II). J'essai de les différencier du dragon de D&D, par l'apparence et caractéristiques, un mélange de dragon/lézard/démon.

Q : S'il y a un nain, est-ce que les PJ pourraient avoir plus facilement des armes et gratuitement vu que les nains produisent du métal et l'exportent ?
R : Il ne faut pas oublier que les nains sont des commercants également et que rien n'est gratuit.
Un nain aura probablement des prix plus interessants qu'un humain auprès des autres nains mais ce n'est pas dit. Les nains ne travaillent / fabriquent pas gratuitement.
Pose toi simplement cette question : est ce qu'un humain peut obtenir des choses gratuitement (armes ou autres) auprès d'autres personnes sous pretexte qu'ils sont humains? Je ne crois pas. Pour les nains c'est pareil entre eux.

Ensuite il y a la situation du moment. La guerre en Vervande rend les routes peu sures, le commerce fonctionnant mal, les rentrées d'argent ne permettent plus d'achat de matière première ou de produits manufacturés et pour couronner le tout, les nains de Thurnagar sont attaqués par les trolls au nord, ce qui oriente toutes leurs productions vers la défense plutot que vers les exportations.

Un personnage nain pourrait effectivement obtenir quelques armes plus "facilement" mais il faudrait quand même réussir à ce les procurer (ce qui peut être une idée de scénario). Si le joueur nain pouvait avoir facilement des armes alors cela ne collerait pas avec le fait que les nains de thurnagar n'approvisionnent plus Vervande. Il faut que les galères soient les même pour tout le monde. Si un personnage veut une arme particulière, à lui de se débrouiller pour l'obtenir, ce qui l'obligera à interagir avec le monde qui l'entoure (peut etre au travers d'un scénario).

Q : Vu ke tu n'as rien écrit sur la religion(pas grave)est ce kil y a une religion ché les nains car g un perso nain ki est guerrier moine et je lui ai mis daia kom religion et j'aimerais savoir si c conforme a l'histoire
R : Pour les religions naines, quelques infos sont dispos dans l'atlas II v0.3 p.15 et p.17.
Ils ne vénèrent pas Daïa (ni Ghor d'ailleurs) mais comme toujours, il peu y avoir des exceptions surtout chez les nains qui ont été élevés en dehors des forteresses de Thurnagar.

-----------------------------------------------

Voici cependant un petit ajout sur la religion qui sera dans la prochaine version de l'atlas II :

"La religion est également peu présente et se résume le plus souvent à une prière aux saints patrons de chaque clan. Certains esprits proches des pensées des nains peuvent réussir à se manifester auprès des nains les plus doués, pour leur donner une parcelle de leur pouvoir et créer des objets encore plus fabuleux.
Les nains de Thûrnagar respectent les religions extérieures (comme celle de Daïa) mais ne les suivent pas. Ils ne feront rien d’irrespectueux envers des religions autres que la leur. Ils se contenteront de l’ignorer la plupart du temps ou de lui reconnaitre une certaine utilité.
Il n’est pas dans leur nature d’accepter de dépendre d’elles comme c’est le cas pour les humains. Sur ce point, ils ont une vision très terre à terre et une religion ne doit pas être là pour imposer une doctrine mais pour uniquement pour seconder l’individu dans sa tâche.
Un certain nombre d’esprits qui ne se sont pas incarnés dans les temps anciens ont choisi de se lier aux nains de Thûrnagar. Peu puissants, leurs apparitions ou leurs manifestations sont rares, mais cela fut suffisant pour que les nains de Thûrnagar les choisissent comme saint patron et les associent à leurs travaux et à leur clans. Les nains les appellent les Esprits de Clans.
Cependant, trois esprits plus puissants que les autres se sont démarqués et sont reconnus par n’importe quel clan. Il s’agit des Esprits du Feu, de la Glace et de la Pierre aussi appelés les Trois Puissances. Une véritable religion s’est construite autour de ces trois puissances opposées et complémentaires.
Les prêtres nains sont très rares mais très respectés. Ils se sont montrés capables d’entrer en contact avec ces esprits et par là même en recevoir une part de pouvoir. Le rôle de ces prêtres est avant tout d’accompagner les nains dans leur dernière demeure au momment de leur mort et permettre à l’esprit du mourrant de rejoindre les Esprits de Clans ou les Trois Puissances. La plus grandes craintes des nains est que leur esprit ne puisse se joindre à celui de leurs ancêtres."

Q : Si j'ai un perso de vervande et un autre de pergis, est-ce que ce serait possible de changer l'histoire en les laissant cohabiter sans dispute...
Pareil s'il y en a de daïa ou du ghorisme. Au fait, c'est bien le MJ qui décide l'origine et la religion?
R : effectivement c'est au meneur de jeu de choisir les origines de chaque joueur, ce qui permet de choisir des races, des religions ou des origines qui ne rentrent pas en conflit les unes par rapport aux autres.
Tu peux bien sûr changer l'histoire, mais pour que les deux cohabitent, cela veux dire que tu suprimmes tous ce qui fait la différence entre les deux pays et qui amène à la guerre, ce qui change environ 75% de l'histoire! Tu aurais alors deux pays tous ce qu'il y a de plus classique, il serait plus simple de faire venir tes joueurs de provinces différentes du même royaume (ex: theonesse et var).
Ensuite il ne faut pas oublier que tout les habitants de Vervande ne sont pas forcément des "gentils" et tout ceux de Pergis, des "méchants". Il y a de tout pour faire un monde.
Même chose pour la religion, tu peux venir de Pergis sans pour autant vénérer Ghormot, ce qui d'ailleurs peut expliquer pouquoi les joueurs ne sont plus en Pergis pour fuir les persécutions. Et tout les habitants de Vervande ne vénèrent pas Daïa.
L'atlas donne les grandes lignes, ce que l'on rencontre le plus souvent, mais comme partout, il y a toujours des exceptions.
Et puis si les joueurs le joue bien, il peut être interessant d'avoir des intérets/croyances différents (cela peut les obliger à jouer un peu plus leur role, mais le MJ doit bien réfléchir pour que les parties ne tournent pas systèmatiquement en affrontement).

Q : Tout d'abord merci d'avoir créé ce regroupement de baronnies (actuellement siège de quelques intrigues dans mon cas) mais j'aimerais connaître le nombre de baronnies prévues. Juste histoire de savoir si j'ai pas abusé en faisant une belle carte qui en comporte 18 ... oui, ça fait des territoires petit pour nos barons !
R : et bien pour le moment rien n'est vraiment prévu quant aux nombres de baronnies. 18 ne me parait pas un nombre excessif (j'aurai même plutot tendance à dire plus). Beaucoup ne sont que de tout petit territoire, à peine une colline et quelques terres alentours parfois pour les plus petites. Il ne faut pas oublier que nombres de ces barons ne sont souvent que de simples chevaliers avec un titre qui leur donne droit à des terres. Et c'est aussi pour cela qu'ils suivent le Linrad pour essayer d'en avoir plus.

Q : J'aimerai savoir quels sont les relations entre les loups noirs (surtout leur chef) et Ghor et ses séides. Bien qu'opposer à Lady Théoness sont-ils des alliés potentiels de ghors ?
R : Les Loups Noirs ne suivent absolument pas les principes de ghor. Bien que brigands, les Loups Noirs défendent des causes plus ou moins juste, mais s'attaquant surtout aux biens de la Comtesse compte tenu de la relation familial qui existe ente leur chef et la comtesse. Si les Loups Noirs devaient un jour prendre fait et cause pour un parti autre que le leur, ce serait sans aucun doute celui du roi de Vervande plutôt que celui de Ghor. Le chef des loups noirs est lié par le sang au Grand Druide. Petite précision , le chef des Loups Noirs et la Comtesse de Theonesse ne sont opposés que par la rivalité qui oppose une mère à sa fille. Et la Comtesse ne connait pas la véritable identité du chef des Loups Noirs.

Q : La lecteur du Codex et des différents Atlas me font me poser des questions aux niveaux des esprits. Il semble que des nombreux esprits sont présent. La plupart sont à la base de la naissance des demons dans l'Ombre mais j'ai l'impression que d'autres sont présent sur le monde même. Esprit de puissants personnages qui par ce moyen trompe la mort et transmette leur savoir. Peut-on dire qu'il existe des esprits "libres" autre que Demons qui errent et peuvent posseder ou aider certaines personnes. Peut-on considérer que des shamans puissent faire appel à eux et utiliser certains de ces esprits. D'ailleurs le fait que certains puissent sortir de leur corps pour tromper la mort me laisse penser que oui.
Dans ce cas on pourrait appliquer avec une ou deux runes voir un type de magie supplementaire une nouvelle classe Shaman qui aurait la possibilité de parler voir de controler des esprits par l'intermédaire de leur nom et de runes idoïnes.
R : Une question excellente et qui montre à quel point j’ai eu du mal à retranscrire mes pensées en termes clair. Je vais essayer d’affiner ma vision. Tout d’abord dans la majorité des cas quand je parle d’esprit dans Rayhana il ne s’agit pas d’un esprit unique mais plutôt d’un ensemble d’esprits ayant le même « courant de pensée / empathie». Mais la encore il y a des exceptions. Je pense que le doute vient du fait que les termes « esprit et démon » sont utilisés pour parler à la fois des créatures multiples ayant des pouvoirs quasi divin et pour des créatures simples, basiques. Je vais essayer de répondre plus clairement:

« Il semble que des nombreux esprits sont présent » . Exact. Daïa et Darkossanth n’en sont que quelques exemples parmi les plus « visibles ». (voir addentum sur les religions ; conclusion)

« La plupart sont à la base de la naissance des demons dans l'Ombre … ». Faux. Les esprits sont originaires de Rayhana (voir Codex : Age Draconide ; 2eme Ere) mais ont pris pour beaucoup possession de corps d’Ombriens, car plus susceptibles d’accueillir leur énergie. Les démons existés bien avant ainsi que les humains.

« …mais j'ai l'impression que d'autres sont présent sur le monde même. Esprit de puissants personnages qui par ce moyen trompe la mort et transmette leur savoir. Peut-on dire qu'il existe des esprits "libres" autre que Demons qui errent et peuvent posseder ou aider certaines personnes. » Exact. Il ne faut pas oublier que c’est l’énergie magique qui les a créé et qu’elle ne répond pratiquement à une aucune loi stricte. Il est donc tout a fait possible que de nouveaux esprits voient le jour et que d’autres disparaissent. Et que certains d’entre eux « refusent » de suivre le chemin classique, c’est à dire la fusion de plusieurs d’entre eux (des milliers et plus) en une seule entité pouvant prendre possession ou s’incarnant dans un corps capable de les recevoir. Exemple : l’esprit d’Avgorn en 1769 P.A. ou les Cavaliers Démoniaques (Année 271 – 1-12). Les exemples sont rares cependant mais pas impossible, la difficulté pour eux étant de conserver suffisamment de pouvoir après leur mort pour pouvoir encore interagir avec le monde reél (il faudrait un lien qui unisse les deux mondes : corps, objets…). Il peut aussi s’agir de regroupement d’esprits en moins grands nombres et qui ne se sont pas « incarnés » dans des Ombriens. Ils ont alors le plus souvent une présence plus tangible mais souvent des pouvoirs plus faibles aussi ou limités à un lieu. Par exemple, Dren’daes l’esprit de la forêt de Theonesse (voir Vervande), mais aussi les esprits protégeant Salinar et Issise (voir Pergis), peut être aussi la liche vivant à Elanaën (voir Vervande). Les esprits « uniques » devraient toujours être issu de personnalité ou créature puissante justifiant ainsi leur capacité à enfreindre les « lois de la nature ».

« Peut-on considérer que des shamans puissent faire appel à eux et utiliser certains de ces esprits. » Pourquoi pas, car nombreux sont les esprits qui errent sans avoir encore rejoint un groupe existant, et il y a des morts tous les jours donc de nouveaux esprits susceptibles d’êtres « utilisés ». Reste à déterminer leurs pouvoirs mais aussi leur degré de conscience de ce qui les entoure, la plupart ayant perdu tout notion de leur vie précédente, traumatisé par la séparation de leur corps et l’abandon de la vie sous la forme qu’il connaissait.


« D'ailleurs le fait que certains puissent sortir de leur corps pour tromper la mort me laisse penser que oui. » Ils s’aventurent alors dans un monde étrange, celui des esprits, dangereux et que peu connaissent. Une petite révélation mais de taille: il y a très longtemps des hommes et des femmes ont eux aussi franchi les portes qui mènent au monde des esprits, à la recherche de plus de puissance et de savoirs. Ils ont cru pouvoir faire plier les esprits et par là même les dieux, mais il n’y ont trouvé que le malheur pour leur peuple tout entier. Les Anciens ont ainsi disparu.


« Dans ce cas on pourrait appliquer avec une ou deux runes voir un type de magie supplémentaire une nouvelle classe Shaman qui aurait la possibilité de parler voir de contrôler des esprits par l'intermédiaire de leur nom et de runes idoïnes. » Là il s’agit d’un point de règle et je ne suis pas le mieux placé pour en discuter. Mais je donne mon avis sur le plan du monde. Pourquoi pas. Cela pouvant impliquer la connaissance du véritable nom de l’esprit que l’on souhaite contacter (différent bien sûr de celui de la personne réelle sinon ce serait trop facile ;-) ) Et pour obtenir un tel nom, il faudrait s’aventurer dans le monde des esprits à la recherche de ce nom (et voici un nouveau terrain de jeu qui s’ouvre à nous). Ce nom est en vérité la signature éthéré de l’esprit et non une suite de lettre mais c’est ce qui l’identifie (comme un nom). Pour le contrôle d’esprits basiques, les runes classiques peuvent suffire (contrôle, durée…) mais de nouvelles runes pourraient apparaître pour permettre le « voyage » de l’esprit du shaman dans cet contrée appelé Limbes ou Ether. Il faudrait également définir de ce qu’on peut faire de tel esprit, comme les incarner dans des objets (expliquerait la possibilité de créer des objets à effet permanent par exemple…). La simple recherche de ces « noms » pourrait permettre des aventures complètes dans les Limbes. Il ne reste plus qu’à développer…

Q : La langue commune est le Nash-an. elle est si j'ai bien compris parler sur tout le continent par les humains. Pour les nains on parle d'une langue mais aussi du Nash-an quand est-il? En gros quels sont les langues pour chaque race et origine ?
R : Pour essayer de répondre à cette question , je vais faire un peu d’histoire.
Les humains parlent une souche commune qui leur a été imposée par les Draconide lors de leur esclavage.
De ce fait les Varl, ancêtres des Varlan, parlaient également cette langue. Les dix milles ans qui suivirent amenèrent des variations dans cette langue mais avec toujours des souches communes entre les ethnies. Il a pu exister cependant des évolutions linguistiques importantes également peut être encore présente dans certaines régions de la planète. Mais en règle général, les populations humaines normales (en dehors des technomages et des Anciens par exemple), régressèrent vers une forme de langage très basique, voir primaire. C’est le retour des Varlans sur Rayhana qui permit de nouveau le développement du langage parlé, ave la surprise parfois de retrouver des racines ou des sons communs à la langue des Varlan et des humais (au plus grand étonnement de certains varlan comme Ona Ufer). Bref les humains réapprirent à parler une langue proche de celle de leurs ancêtres.
Le Nash-an est une version « simplifiée » du Varla qui a permit aux Varlan de communiquer plus facilement avec leurs serviteurs. Constamment sous la domination culturelle Varlan jusqu’à tout récemment, le Nash-an n’a que très peu évolué. On peut noter des variations, des accents et quelques nouveaux mots propres à certaines régions mais dans l’ensemble quiconque parle le Nash-an est capable de se faire comprendre (avec plus ou moins de facilité) sur le continent d’Esteral.
Toute personne maîtrisant le Varla pourrait également trouver étrange de réussir à comprendre certaines phrases et écritures (ou du moins le sens) de langues dites « anciennes » comme celle des technomages et des Anciens et découvrirent des similitudes étymologiques entre elles.

Les nains eux même possèdent une version particulière du Nash-an, plus riche surtout en termes techniques et « scientifiques ». Il ne faut pas oublié que les nains sont une « création » des varlan et qu’il était naturel qu’il parle également la langue des humains. A la différence que les nains se sont rapidement appropriés cette langue pour la transformer et l’adapter à leur nature et aux lieux qu’ils habitent, les sonorités devenant plus graves et parfois gutturales pour que les sons portent mieux dans les couloirs et cavernes qu’ils habitent. Et les nains ont toujours aimés posséder quelque chose que les autres peuples n’ont pas, c’est valable pour la langue. Les nains continuent de parler le Nash-an pour leurs échanges avec les humains et varlan mais entre eux ils n’utilisent que leur parlé, totalement incompréhensible aux étrangers. Il est presque impossible de réussir à parler la langue pour un non nain hormis quelques mots, les prononciations étant impossible à reproduire correctement ( question de morphologie de la gorge, trachée, poumon).
Donc globalement peu de langues différentes pour les populations du continent d'Esteral. Mais cette question peut encore être développé et notamment concernant les écritures.

Q : j'aimerai savoir ce qu'un jeune elfe (les "standards", pas les nepharims) connait au juste de l'histoire de Rayhana. En sait il autant que ses ancetres (c'est a dire sa veritable provenance, la bataille contre Darkossanth, etc).
Voila c'est tout ... euh en fait nan c'est pas tout parce que je me pose exactement les meme questions pour les nains.
R : Il n'y a pas de réponse tout prete. Je dirais qu'en premier lieu il faut se poser la question sur ce que le personnage pourrait connaitre de par ses antécédents familiaux ou autres, bref de se plonger sur le contexte de la vie du personnage avant qu'il ne "parte à l'aventure". Je m'explique. Un personnage (du a un souhait du joueur et ou du MJ) qui a eu la possibilité ou l'envie d'accéder dans sa jeunesse à la bibliothèque de Salinar à bien sûr plus de chance d'en apprendre sur l'histoire passée, qu'un personnage qui ne s'est interessé qu' ala forge ou qui a vécu au milieu de marin... Les nains et les elfes ont plus de chance de connaire des histoires anciennes que les humains pour différente raisons (durée de vie, niveau d'éducation, histoire des peuples eux même...). Je penserais principalement que même pour la plupart des nains et elfes, des événements qui remonte à plus de 4 ou 5 siècles deviennent de l'histoire ancienne et seul ce qui ont fait des recherches particulierement peuvent avoir une vision a peu pres correcte des événements (beaucoup de choses ont été détruites ou perdues durant la guerre contre Darkossanth). Quant aux éléménts encore plus anciens (comme l'origine des Varlans), je pense que là cela doit faire partie des découvertes a faire en cours d'aventures ou campagnes et participer plus du mythe ou de la légende que de faits facilement verifiables. Pour les nains, leur origines ne sont propablement plus connues que par des traces que l'on peut peut etre trouver dans les bibliotheques varlans, peut etre dans les ruines d'Irtana. Et même pour les elfes, plus de 10 générations se sont passées depuis leur retour sur la planète et le mysticisme et les croyances ont transformés beaucoup de choses même si la aussi des traces enfuits aux plus profonds des bibliothèques et ruines peuvent faire apparaitre le monde sous un regard nouveau (comme avait essayé de le faire Ona Ufer).


Q : Je ne sais pas si je l'ai loupé dans le background ou pas... mais que devient le fils de Vygnar Draman dans le moment présent ?... Enfin où est il et que fait-il ?
Logiquement les pjs sont bientot sensés en entendre parler... enfin je l'ai prevu dans ma campagne sans savoir reellement ou il est sensé etre C'est un petit probleme lol... Mais ou est il et que fait il ?
R : Pour ce qui est de Draman : l'atlas 3 étant encore incomplet, c'est vrai qu'aucune date très récente n'est donnée, pour la simple est bonne raison que je ne sait pas vraiment ou il est et ce qu'il fait ! mais j'ai quand même quelques idées. Les voici : il ne faut pas oublier qu'il se doit de diriger maintenant Pergis et d'en faire son "arme" pour tenter d'augmenter son pouvoir. Il est donc pas mal occupé avec les affaires interieures politiques à Balisse et ne peut rester longtemps absent. Même s'il dispose des pleins pouvoirs , il doit plus ou moins rendre des comptes au sénat pour permettre de mettre en route la "machine gouvernementale" dans le sens qui lui convient. C'est une bataille politique pour lui. Deuxième point , la création du Jaark arak sur les iles de Kharigon le mobilise énormément sur la fin de l'année 271 et le début 272 même si il est secondé par ses grands prêtres. voila les idées principales.
oups !!! je me suis completement trompé sur la réponse précédente. Tu es donc intéressé par ce que fait le fils de Draman et non pas Draman lui m^me !
Et bien il agit a la fois en solo suivant ses convictions pour contrer Draman (ce qui gène parfois la "morale" du sanctuaire) et aussi pour le compte du sanctuaire.
Tout récemment, il sauve le fils du précédent consul (voir intro chapitre chronologie de l'atlas 3) et s'échappe avec lui par un puits d'ombre pour rejoindre le sanctuaire (tout cela de sa propre initiative) . Mais le puits étant resté ouvert (voir fin de la chronolgie actuelle), il se porte volontaire (désigné?) pour le sanctuaire pour aller le refermer. Voila c'est tout pour l'instant

Q : pourquoi si peu de scenario ?
R : il faut dire que les scenarios ne pas sont nombreux pour rayhana. En vérité un seul pour l'instant. Il y a quelques idées de scénarios/campagnes dans les atlas aussi.
Pourquoi si peu de scenario ? même si le monde semble deja tres détaillé, il ne s'agit que d'une vision a grande échelle parsemée de quelques détails. Pour faire un scénario il faudrait "zoomer" sur une région et la détailler tout en lui permettant de rester dans ce qui a été défini a plus grande échelle, et cela nécessite au moins autant de travail que de décrire un atlas (d'après ma vision de ce que doit etre un bon scenario), helas par manque de temps cela m'est completement impossible a faire. Je préfére donner des idées à développer même si cela donne plus de travail aux MJs. Mais si vous avez des idées ou des scenarios que vous pensez bien s'integrer au monde je suis preneur.

Q : Il me semble qu'il manque des informations importantes concernant le ghorisme. En gros nous savons qui en est victime, qui dirige, ce que cela peut apporter aux croyants (une certaine protection, parfois meme un certain pouvoir ?) mais en echange de quoi ? En effet, il n'est pas indiqué de facon trés clairs si les citoyens doivent contribuer de facon importantes ou pas (et sous quel forme ? impots ? forte incitation à effectuer des donnations ?)
Plus grave, les preceptes de cette religion ne sont pas décrit. Il s'agit d'une religion "contraingnante" et que la puissance divine evoquée est "exigeante" mais nul part il n'est indiqué ce que cela signifie au juste pour le croyant de base. Que dois t-il faire a part prier ? Combien de fois par jour ? Y a t-il des interdits a respecter absolument et si oui lesquel ?
R : c'est en effet de bonnes questions !
et je vais en verité avoir un peu de mal a répondre, car même pour moi l'ensemble est un peu flou et pas vraiment défini.
Disons que pour aider et pour créer cette religion je me suis inspiré de la religion chrétienne au moment des périodes de l'inquisition. C'est à dire un fond "bon" (aider son prochain...) mais très souvent déformé au profit des puissants de l'ordre pour leur propre gloire et celle de Darkossanth. A rappeler que seuls les grands prêtres de l'ordre savent en vérité qui est Ghor. C'est pour cela que l'on peut avoir des contradictions entre les façons de réagir de certaines personnes qui pensent servir le bien et ceux qui savent. Je ne sais pas si je suis bien clair, mais si tu as d'autres questions plus précises j'essaierai de mieux "cerner" le problème.



Alors que la plupart des religions sur Rayhana pourraient être assimilées à un immense panthéon, ou tout au moins à une « cohabitation » pacifique entre les différentes divinités adoraient par les habitants (tous reconnaissent l’existence d’autres « dieux ») et où chaque personne pouvait prier ou vénérer une divinité en fonction de ses croyances, sans pour autant renier les autres croyances, la religion Ghoriste est une religion monothéiste qui, si elle ne récuse pas l’existence des autres divinités, les place comme étant obligatoirement hostiles ou contraire aux préceptes de Ghor. Cette vision unique est basée sur les préceptes inculqués par le Grand Livre de la Foi Sainte.


Tirés du Grand Livre de la Foi Sainte – De l’ombre viendra la lumière

Au commencement …
« … Ghor se prit d’affection pour les peuples de Rayhana. Dans un esprit de partage, il voulut leur accorder les pouvoirs que lui et ses frères possédaient. Mais Les Autres prirent peur pour leur suprématie et ils se liguèrent contre Ghor et le bannir. Ils le bannirent à partager la vie de ceux qu’il aimait temps…. »

Ghor Le Banni (46656)
« … Privé de ses pouvoirs, Ghor vécu parmi les humains apprenant à faire de ses mains ce qu’autrefois ses pouvoirs lui permettaient de réaliser en un instant, s’émerveillant du savoir, de l’intelligence et de la persévérance que les humains pouvaient développer pour simplement vivre ou survivre aux difficultés du monde dans lesquels les Autres les laissaient…. »

Ghor l’Errant (7776)
« … Ghor n’avait pu donner son pouvoir aux peuples de Rayhana. Et lui maintenant, le sans pouvoir, recevait d’eux ce que lui n’avait pu leur donner. Il apprenait des peuples de Rayhana mais ne pouvait leur donner en retour que ce qu’eux même lui donnaient. Ghor se fit errant, portant les connaissances des uns et des autres à ceux qui en avaient le plus besoin, partageant son savoir, les guidant… »

Ghor Le Novice (1296)
« … sa venue signifiée prospérité, et Le nom de Ghor fut souvent prononcé pour conjurer la fatalité, et le désespoir des peuples de Rayhana… » « …Et les peuples de Rayhana lui donnèrent ainsi le plus beau de tous les dons, celui de reprendre les pouvoirs qui étaient siens, en croyant en lui, lui insufflant leurs espoirs et lui permettant de reconquérir ce que les Autres lui avaient volés, de reprendre ce qui lui appartenaient et ce qui appartenaient ainsi aux peuples de Rayhana ». .

Ghor L’Initié (216)
« … … »

Ghor Le Clairvoyant (36)
« … Ghor su que son destin ne serait plus au près de ceux qui l’avaient accueilli. Porté par la foi de son Peuple, Ghor n’était plus le Banni , le sans pouvoir, mais bien de nouveau l’un des Autres ou plutôt l’Unique face aux Autres. Les Autres le craignaient de nouveau. Ne pouvant le détruire et ne souhaitant pas le bannir de nouveau sur Rayhana, ils voulurent le forcer à renier son peuple et à revenir auprès d’eux, mais ils ne réussirent. Et par traîtrise, ils l’emprisonnèrent… »

Ghor l’Elu (6)
« … mais de sa prison, Ghor tente toujours de veiller sur ceux qu’il considèrent comme son peuple et… » « …bercé par le chant de ses fidèles, leur insufflant sa force, pour lutter contre les ténèbres que les Autres tentent de jeter sur les yeux grands ouverts de ses enfants… » « … et lorsque les ténèbres se déchireront, les fidèles pourront le libérer d’une seule et immense clameur et saluer leur Sauveur… »
Ayltaan
 
Messages: 141
Inscription: Jeu 28 Mai 2009 10:19

Re: Rayhana - l'univers

Messagede Ayltaan » Jeu 6 Aoû 2009 10:36

et aussi un petit texte ecrit pour servir un peu de base a l'idée que je me fais des limbes, mais reste a le transcrire en terme de règle et je crois me souvenir que Clarn n'était pas très emballé par cette vision des Limbes, mais je me trompe peut etre ca date de plus de 2 ans :roll:

VOYAGE DANS LES LIMBES

« … J’étais en transe. Mon esprit quittait lentement mon corps. Une sensation de séparation, presque de déchirement. Et toujours cet étrange effet que de s’élever au dessus de son corps matériel, de se voir, assis là, les yeux fermés au milieu de la pièce. Mais aussi la sensation de se sentir de plus en plus vulnérable au fur et à mesure qu’on abandonnait son enveloppe corporelle qui reposait là.
Je me repris.
C’est justement pour me protéger que j’avais engagé ce groupe d’hommes et de femmes, pour veiller sur son corps durant son voyage dans les Limbes, le Monde Ethéré.
Ma vision se brouilla, comme si des nappes de brumes s’élevaient devant mes yeux. Les murs de la pièce devinrent transparents, le sol aussi. Les couleurs pâlirent jusqu’à disparaître, uniquement remplacées par des teintes de gris plus ou moins foncés. Ni blanc ni noir, en tout cas je n’en avais jamais vu ici. Mes compagnons disparurent à leur tour.
D’une main transparente, je traçais une Rune de Repère, qui me guiderait vers mon corps lorsqu’il serait temps pour moi de réintégrer le monde des vivants. Sans cela, je serais perdu à tout jamais ici, sans espoir de retour ou presque.
Comme toujours, j’avais l’impression de flotter, presque de voler lorsque je me trouvais dans l’Ether. Je regardai autour d emoi. Tout ce qui me rappelait la chambre de l’auberge où mon corps reposait avait disparu ici. En fin presque. D’un regard circulaire, je parcouru un paysage vaguement familier. On aurait pu se croire à Loine, par une journée de brouillard qui lisserait tout, rendant difficile l’évaluation des distances, les nuances de gris trompant souvent l’œil. Tout y était, la fourche des rivières, l’île de la forteresse, les montagnes dans le lointain… à la seule différence qu’il n’y avait aucune construction, ni arbres. Rien, pas la plus petite forme de brume rappelant un bâtiment. Les esprits n’en avaient pas besoin, je n’en avait d’ailleurs jamais aperçu dans aucun de mes voyages.
Les Limbes étaient comme une copie plus ou moins identique du monde de Rayhana, avec parfois des variations dans les lieux les plus touchés ou les plus sensibles à la magie. La plupart des théories disaient que ce monde se trouvait entre les deux univers physiques et pourtant si différents de Rayhana et d’Ombre. Comme un lieu de passage pour les esprits avant qu’ils ne fusionnent ou qu’ils s’élèvent à un nouveau niveau de vie ou de conscience. Mais aussi, je le savais maintenant, comme un lieu de « vie » pour ceux qui ne sont pas « appelés » à une telle destinée.
Laissant à d’autres le soin d’échafauder des théories théologiques permettant d’expliquer le pourquoi de ces faits, je traçais une nouvelle rune. Une Rune de Vision. Le symbole magique brilla dans l’air quelques instants devant moi, d’un gris presque blanc. Des petits points lumineux à peine visible commencèrent à apparaître autour de moi, dans un rayon de quelques mètres. En y regardant de plus près, ils avaient vaguement la forme de petite flamme, très légèrement bleutée, seule couleur présente à mes yeux, en plus de la flamme rougeoyante et ondulante qui apparaissait maintenant, correspondant à la position de mon corps détecté par la Rune de Vision et activée par la Rune de Rappel.
Cinq de ces points entourés celui de mon corps. Mes cinq compagnons. Aucun autre ne bougeait aux alentours. C’était la nuit sur Rayhana et tout le monde dormait…

… Je savais où chercher mais comme toujours l’absence de toutes constructions brouillée mes repères. Une Rune d’Orientation et je repris la bonne direction…

…J’y suis. Une flammèche brillait là mais presque éteinte. Au dessus, flottait une brume plus ou moins dense, ayant l’apparence d’un corps. L’esprit d’un homme mort depuis peu était en train de se matérialiser sous mes yeux.
J’allais lancer une Rune de Lecture pour lire sa signature spectrale, un peu comme son nom et vérifier que je ne m’étais pas trompé. Qu’il s’agissait bien d’un des hommes que j’avais tué quelques minutes plus tôt lors de l’embuscade qu’on m’avait tendu dans les rues de Loine. L’arrivée de la milice m’avait contraint à fuir les lieux. Je ne souhaitais nullement discuter avec eux de mes activités dans la capitale. J’espérais maintenant pouvoir interroger cet esprit pour en connaître plus sur son commanditaire.
Je n’en eu pas le temps. Ce nouvel esprit intéressait d’autres que lui. Les maîtres des lieux. Les Ethers, les esprits qui vivaient ici, constamment à la recherche de nouveaux arrivants. Tout comme moi, ils étaient là attendre le passage complet de l’esprit depuis Rayhana. Et ils étaient nombreux, trop nombreux pour moi. Il allait me falloir du renfort. Heureusement, aucun ne m’avait vu.
Je lançais une Rune de Cage, piégeant ainsi le nouvel esprit en formation, en espérant qu’aucun Ether présent ne soit assez puissant pour briser les barreaux magiques. Sinon ils risquaient de l’emmener et je perdrais sa trace, m’obligeant à de nouvelles recherches, cette fois bien plus longues.
Je m’éloignais et marquais l’endroit d’une Rune de Repère. L’idéal aurait été de la lancer sur l’esprit mais temps que celui-ci ne serait pas pleinement présent dans les Limbes c’était impossible et il aurait fallu que je sois a coté de lui.
Une forme surgit devant moi, forme éthérée d’un guerrier, d’un gardien. D’instinct j’activais ma Rune Bouclier. Sa lame de brume s’écrasa dessus. Je tirais ma propre arme. L’étrangeté de ce monde voulait que tout shaman arrivant ici, arrivait comme un nouvel esprit, « nu » de tout possession. Mais alors comment expliquer l’arme et l’armure de mon adversaire ? Je n’avais pas de réponse à cette question.
Pour ma part, la Rune de Liaison Matériel me permettait d’y remédier et d’amener avec soi l’essence de l’équipement transporté dans le monde physique. Que quelqu’un retire un des objets en contact avec moi dans la chambre de l’auberge et il disparaîtrait immédiatement ici…

… Le gardien se dissipa dans un cri à peine audible lorsque ma lame magique, forgée à Andiruil, le traversa. Les sons étaient ici étouffés, comme si on était à moitié sourd…

…Maintenant que je savais où aller je revins rapidement à mon point de départ, la flamme rouge étant toujours visible quelque soit la distance parcourue, un peu comme un phare sur ces terres vides et désolées…

La Rune de Liaison ouvrit un trou dans la trame même qui sépare les deux univers. Mes yeux habitués à la pénombre ambiante clignèrent pourtant quand je vis la faible lumière jaune orangé d’une simple bougie posée sur la table de la chambre de l’auberge. Plusieurs de mes compagnons sursautèrent lorsqu’ils virent mon visage apparaître au centre du trou sombre aux bords légèrement brumeux, certains tirant même leurs armes…

… Quatre d’entre eux se tenaient maintenant à coté de moi, double éthéré de leur forme physique. …Quatre nouvelles Runes de Liaison Matériel… Notre rôdeuse était restée pour veiller sur nos cinq corps…

… La cage avait rempli son office. Et avait également dissuader plusieurs Ethers d’attendre sa disparition. Passées les premières craintes et appréhensions que ce nouveau lieu pouvait provoquer, mes compagnons avaient fait merveille face aux Gardiens. Et c’était bien l’esprit que je cherchais. La Rune de Charme Ethérée me révéla ce que je voulais savoir et bien plus encore…

Alors que je cherchais son identité, ici dans les Limbes, mon adversaire passé à l’attaque sur le plan physique.
Mon cœur battait la chamade, le stress était énorme et l’épuisement me gagnait. Je risquais de mourir ici, ou plutôt de me retrouver comme une âme errante privait de son corps, à jamais banni du monde des vivants. Cinq Runes de Vélocité nous ramenaient à toute vitesse vers les cinq flammes rouges de nos corps. Mais ce ne fut pas suffisant. En tous cas pour Ruui. Alors que nous étions arrivés et que je traçais les difficiles entrelacs d’une Rune de Passage, je le vis ouvrir des yeux ronds et son visage se transformer comme s’il était face à une grande terreur. Son corps éthéré se dispersa lentement dans un lugubre gémissement de terreur.
La Rune de Passage luisait devant moi, se dilatant et se contorsionnant pour former un cercle.
Kaensahn poussa un cri en se tenant le ventre, du sang gris et brumeux s’échappant entre ses doigts. Son corps était attaqué !
En regardant dans le passage je vis trois hommes dans notre chambre, l’un d’eux au corps à corps avec Elis notre rôdeuse. Le corps de Ruui gisait la gorge tranchée, dans une mare de sang. Le troisième venait de poignardait Kaensahn. Mais l’apparition du passage au milieu de la pièce les avait stoppés dans leur action, tout autant que le hurlement de guerre poussé par Urhos, le compagnon d’Elis dont l’esprit venait de réintégrer son corps et qui se lançait dans la bataille.
Nos esprits ne firent de nouveaux plus qu’un avec nos corps. Mon corps était couvert d’une sueur glacée. Plus que mes compagnons, je réalisais que nous étions passés bien près d’une mort atroce… Les dangers du monde physique et du combat me semblaient presque plus réjouissants. Presque seulement, la mort pouvant ne pas être forcément plus douce ici…

Algant, Maître shamaniste Varlan


Quelques exemples de runes :
- Rune d’Ancre : pour ressentir ce qui se passe sur Rayhana (pas de vision uniquement les autres sens (chaud/froid ; sentiment, danger, combat, présence….). On est invisible de Rayhana sauf si détection magique.
- Rune de Liaison : pour ouvrir un passage permettant de voir sur Rayhana au lieu où on se trouve. En Rayhana on voit apparaître un visage brumeux dans l’air.
- Rune d’Orientation : donne une direction approximative pour un sujet donné (pas de distance).
- Rune de Passage : ouvre un passage entre les dimensions.
- Rune d’Ethéralisation : pour permettre à un esprit de quitter son enveloppe physique avant de passer dans les Limbes.
- Rune de Transfert : pour échanger les esprits entre les corps ?
- Rune de Cage : bloque un esprit à un endroit donné
Ayltaan
 
Messages: 141
Inscription: Jeu 28 Mai 2009 10:19


Retourner vers Rayhana

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron