V3 : La magie

On parle ici du jeu Athala

V3 : La magie

Messagede clarn » Jeu 4 Juin 2009 14:12

Dans la V3 nous allons distinguer 2 types de magie :

La magie construite : la plus puissante, les utilisateurs créent des ponts entre les plans via des runes. Ces ponts se matérialisant sous forme de sortilègent. Chaque rune apportant un ingrédient qui impactera le sort ainsi créé. Nécessite une implication du joueur qui doit assembler des runes pour construire un sortilège.

La magie à lecture directe : Cette magie est plus facile d’accès et ne nécessite pas une implication totale du joueur. La magie à lecture directe est composée d’une multitude de pouvoirs simples qui, à force d’entrainement, prennent de l’ampleur.
Avatar de l’utilisateur
clarn
Administrateur du site
 
Messages: 780
Inscription: Ven 8 Mai 2009 21:01

Re: V3 : La magie

Messagede Ayltaan » Dim 13 Fév 2011 14:04

une méthode sur l'acquisition des runes?(combine au départ, de quel type...), le nombre total de runes que peut connaitre un personnage? la façon d'en apprendre d'autres? (maître , textes ,livres, entrainement, ...?)
Ayltaan
 
Messages: 129
Inscription: Jeu 28 Mai 2009 10:19

Re: V3 : La magie

Messagede clarn » Lun 14 Fév 2011 10:04

Pour acquérir des runes il faut obligatoirement une source (livre (plus dur à apprendre) ou professeur). Du coup trés trés peu d'autodidactes, les mages font en général partie d'une organisation qui possède une source. Pour le départ, il faut que dans le roleplay du joueur sont personnage ait l'opportunité d'avoir eu acces à une source. Aprés peu importe, de toutes facons si le perso veut de nouvelles runes.... apres à voir, est ce que dans Rayhana l'acces aux sources est facile / pas facile ?

Un personnage est limité en nombre de rune par son intelligence mais en gros il a de toutes facon largement de quoi faire et surtout la possibilité "d'oublier" une rune pour en apprendre une nouvelle (pour schematiser cela lui coute de l'XP c'est tout).

Apres sur la méthode, voila (attention c'est écrit pour la magie intuitive mais cela fonctionne pareil pour la magie runique, je n'ai pas encore retouché cette partie) :

Un personnage utilisant la magie intuitive peut apprendre un nombre limité de pouvoirs. Cette limite est égale, en grade, à son score en aura.

Exemple : Clarn dispose d’une aura de 9, il peut donc apprendre au maximum 9 grades de pouvoirs en magie à lecture directe, par exemple 3 pouvoirs de grade 3.

Certains objets magiques rares permettent de dépasser cette limite.

Note : Lorsqu’un pouvoir est amélioré (exemple : passage du grade 3 au grade 4), le personnage ne consomme que la différence entre les deux grades. Par exemple un point pour passer un pouvoir du grade 3 au grade 4.

31.2 Sources de magie intuitive


Les pouvoirs existants de la magie intuitive n’ont jamais été dénombrés mais ils sont certainement très nombreux.

La seule manière d’apprendre un pouvoir de magie intuitive est d’avoir un professeur ou un livre qui guide l’élève dans l’apprentissage du ressenti puis la maîtrise de ce pouvoir.

31.21 Apprentissage avec un livre

Si de tels livres existent, ils sont très rares et vraisemblablement jalousement conservés.
L’ensemble des paramètres et exemples nécessaires à l’apprentissage d’un pouvoir étant vaste, un livre est généralement consacré à un seul pouvoir.

Un personnage qui tenterai d’apprendre un pouvoir grâce à un livre devra bien entendu comprendre la langue dans laquelle est écrite le livre. Le personnage doit passer beaucoup de temps à étudier le livre, le MJ veillera à ce que le joueur en tienne compte au cour de l’aventure.

Règle : Le personnage dépense le nombre de point d’expérience nécessaires à l’acquisition du pouvoir (voir chapitre XX, page x). Il lance ensuite un jet de dés et additionne son score en AURA. Si le résultat est égal à 20 ou plus, le pouvoir est acquît pour la prochaine aventure. Si le résultat est inférieur à 20, le personnage ne parvient pas à s’imprégner du pouvoir. Les points d’expérience dépensés sont perdus. Le personnage pourra refaire un essai à la prochaine aventure avec un bonus de +2 (cumulable si le jet échoue a nouveau).

Difficultés :

Qualité d’écriture : -5 à +5
Livre incomplet : -1 à -20
Langue : -1 par point en dessous de 20.

Qualité d’écriture : L’auteur du livre peut avoir plus ou moins de talent pour essayer de transmettre son savoir au travers de phrases couchées sur papier !
De plus, à cette époque il n’existe pas de rotatives pour imprimer les livres. Les ouvrages sont écrits et copiés par des scribes ou des moines qui parfois commettent des erreurs, voire des interprétations.

Livre incomplets : Certains livres perdus au fond d’une bibliothèque oubliée sont à moitiés mangés par les insectes ou les rats, pris par la moisissure ou encore avec des pages manquantes faute d’avoir une reliure de qualité.

Langue : si le joueur ne maîtrise pas la langue dans laquelle le livre est écrit (langage à +20) chaque point en dessous de 20 est un point de malus supplémentaire. Par exemple si le personnage essaye de lire un livre écrit en XXXXX et qu’il maîtrise cette langue à +15 seulement, le personnage aura un malus de 5 pour se servir du livre.


Exemple : Clarn arrive en haut de la vieille tour à moitié délabrée. Un ermite l’habitait il y a quelques années. Tout est en désordre ou renversé, de nombreux objets sont jonchés au sol. Parmi ce capharnaüm Clarn trouve un livre, enrobé dans une toile épaisse, comme s’il était plus précieux que le reste. Malgré son emballage, le livre à pris l’humidité, la toiture de la vieille tour n’étant plus qu’un rempart partiel vis à vis de la pluie. Clarn parcours le livre et comprend vite qu’il s’agit d’un livre traitant de la magie et plus particulièrement d’un pouvoir ! Clarn à une aura de 12 et ne connaît aucun pouvoir à ce jour. Le MJ décrit le livre comme partiellement abîmé par l’eau (-5) mais écrit correctement avec de nombreux exemples (+3). Pour parvenir à maîtriser le pouvoir décrit dans l’ouvrage, Clarn devra l’étudier de nombreuses heures, dépenser le nombre de points d’expérience nécessaire et réussir son jet d’aura. Il lance les dès et obtient 13. 13+12-5+3 = 23, le pouvoir est acquis !

Imaginons que Clarn ait tiré un total de 6 sur les dès. 6+12-5+3 = 16. Il ne parvient pas à apprendre le pouvoir. Il pourra retenter une autre fois avec un bonus de 2 sur son jet.

31.22 Apprentissage avec un professeur

Les professeurs capables d’enseigner des pouvoirs de magie intuitive sont rares. Ceux qui enseignent à qui veut le sont encore davantage. Transmettre de tels pouvoir est long, voire très long si l’étudiant n’est pas naturellement versé dans les aptitudes magiques. De plus, transmettre ces pouvoirs c’est rendre une tierce personne plus puissante. Autant bien choisir les personnes à qui on peut faire ce genre de cadeau !

En général, les professeurs font partie d’organisations (cultes religieux, confrérie, etc) qui «distribuent» ces pouvoirs parmi leurs membres les plus méritants.
Avatar de l’utilisateur
clarn
Administrateur du site
 
Messages: 780
Inscription: Ven 8 Mai 2009 21:01

Re: V3 : La magie

Messagede Ayltaan » Lun 14 Fév 2011 10:48

Il en fait des choses ce clarn!! :lol: ! (il doit avoir une fiche béton!)
J'aime bien le coté qualité d'ecriture, livre incomplet... Pour le choix des pouvoirs/runes c'est un peu comme le nombre de sort journalier que pouvait choisir un magicien dans ADD si je me souviens bien? (pfff il y 25ans au moins!! si c'est pas plus). Par rapport à Rayhana, il y a effectivement peu "d'écoles" (mais rien n'empêche dans créer d'autres), il faut y etre inscrit et suivre les cours pour bénéficier de l'aide des professeurs (surement plus facile à apprendre dans ce cas). Des bibliothèques où trainent de vieux parchemins, ca c'est plus facile à trouver. Chaque château peut avoir une bibilothèque , alimentée (ou pillée) au fil des siècles, par les érudits voyageant justement à la recherche d'informations, plusieurs recherches (et donc du temps) pourraient permettre de reconstituer suffisament de connaissance pour créer son propre "livre" permettant la compréhension de la rune (aventure également pour aller dans des régions précises susceptible de posséder plus d'info, le grade de la rune indiquant un temps plus long en recherche).
Quel est le grade maxi des pouvoirs?
Ayltaan
 
Messages: 129
Inscription: Jeu 28 Mai 2009 10:19

Re: V3 : La magie

Messagede clarn » Lun 14 Fév 2011 11:05

Faudrait faire un état des lieux à la fin du bouquin, mais il doit mourrir 3 fois, tuer une quinzaine de gars etc etc :mrgreen:

Le grade maxi tout confondu (perso / pouvoir) est 7, le mini est 1.
Avatar de l’utilisateur
clarn
Administrateur du site
 
Messages: 780
Inscription: Ven 8 Mai 2009 21:01

Re: V3 : La magie

Messagede Ayltaan » Lun 14 Fév 2011 11:22

clarn a écrit:Faudrait faire un état des lieux à la fin du bouquin, mais il doit mourrir 3 fois, tuer une quinzaine de gars etc etc :mrgreen:

Le grade maxi tout confondu (perso / pouvoir) est 7, le mini est 1.


C'est tout? je le croyais plus balaise, c'est un petit joueur alors :lol:
Et la caractéristique d'Aura? (si j'ai bien compris c elle qui donne le nombre de pouvoir maxi?). Pour l'utilisation d'un pouvoir de grade 7 il faut des runes annexes non? combien? de quel grade? histoire d'avoir une idée sur ce qu'il faut avoir pour avoir la "méga rune qui tue de la mort" (celle qui tue 3x clarn et les 15 gars avec lui :twisted: )
Ayltaan
 
Messages: 129
Inscription: Jeu 28 Mai 2009 10:19

Re: V3 : La magie

Messagede clarn » Lun 14 Fév 2011 12:11

La puissance d'un sort est déterminée les runes le composant et le grade du joueur. Libre au joueur de retrograder son sort pour qu'il soit moin efficace apres mais il est limité par son grade pour les effets max. Chaque rune est codée sur des paramètres : durée du sort, portée, dégats et rayon d'action. Chacun de ses paramètres varie suivant le grade du joueur.

En gros pour avoir la rune de la mort qui tue il faut 2 paramètres : une rune puissante (chaque rune à son propre grade) et un utilisateur puissant.

Un lanceur de sort à aussi la possibilité d'investir plus de points de pouvoir dans un sort pour en améliorer un paramètre (les degats par ex). Ca coute X3 pour un sort au effets X2.
Avatar de l’utilisateur
clarn
Administrateur du site
 
Messages: 780
Inscription: Ven 8 Mai 2009 21:01

Re: V3 : La magie

Messagede Ayltaan » Lun 14 Fév 2011 18:54

la par contre je n'ai rien compris. Je croyais qu'il fallait assembler plusieurs runes pour faire un sort? (une pour la durée, une pour la distance, etc.)
Ayltaan
 
Messages: 129
Inscription: Jeu 28 Mai 2009 10:19

Re: V3 : La magie

Messagede clarn » Lun 14 Fév 2011 19:46

Non c'est une rune de sujet (sois même, une cible, une zone, etc) + une rune de verbe (diriger, vers, controler, etc) + une ou plusieurs rune(s) de complement (le feu, la vie, le mouvement, etc).
Pour savoir les caractéristiques d'un sort tu prends la donnée la plus défavorable dans les données des runes.

Exemple : sort de projectile de feu.

Point (sujet) + diriger (verbe) + feu (complément). Diriger et feu vont avoir des données quant à leur portée qui seront peut être différentes : on prendra la plus limitative. Par contre la seule de ces 3 runes qui aura une caractéristique de dégats sera le feu, les degats du sort seront donc calqués dessus.
Ainsi, comme certains sorts peuvent s'ecrire de plusieurs manières, l'une ou l'autre des manières peut avoir des caractéristiques qui varient ce qui rend le systeme encore plus "fin". J'adore :mrgreen:


Capiche ?
Avatar de l’utilisateur
clarn
Administrateur du site
 
Messages: 780
Inscription: Ven 8 Mai 2009 21:01

Re: V3 : La magie

Messagede Ayltaan » Lun 14 Fév 2011 23:30

oui quand on m'explique longtemps :roll:
Ayltaan
 
Messages: 129
Inscription: Jeu 28 Mai 2009 10:19

Suivante

Retourner vers Athala

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron